Mardi soir [July 1888]
33, Tite Street,
Chelsea, S.W.

Mon cher Monet

Pritchard en me coupant les cheveux m’a appris qu’il vous attendait d’un moment à l’autre. J’en suis ravi. J’ai couru à Charing Cross mais vous n’étiez pas dans le train de 5 heures. Dans le cas où vous arrivez à 7 heures je compte sur vous pour demain à déjeuner à 12½ ici.

Faites moi savoir par une dépêche. Je ne suis à Londres que pour 24 heures. Mon adresse est Calcot Mill House Reading.

Mes parents passent l’été en Angleterre et nous sommes installés à la campagne. Il faut absolument que vous veniez passer quelques jours avec moi. C’est un pays charmant, une petite rivière délicieuse et vous me feriez un plaisir extraordinaire. C’est à une heure de Londres. Si vous n’arrivez que demain soir, écrivez-moi “all at once” à la campagne et dites moi pour combien de jours vous êtes en Angleterre, quels sont vos projets et vos engagements etc.

Vous savez que Whistler est dans ma rue maintenant. Tower House.

Ecrivez moi.

Votre devoué

John S. Sargent


Tuesday evening [July 1888]
33 Tite Street,
Chelsea, S.W.

My dear Monet

When Pritchard was cutting my hair, he informed me that he was expecting you at any moment. I am delighted to hear it. I ran to Charing Cross but you were not on the 5 o’clock train. If you arrive at 7, I shall count on you for lunch here tomorrow at 12:30.

Send me a telegram to let me know. I am in London only for 24 hours. My address is Calcot Mill House, Reading.

My parents are spending the summer in England and we have taken a house in the country. You really should come and spend a few days with me. The countryside is charming, with a delightful little river and you would give me such great pleasure if you came. It is one hour away from London. If you do not arrive until tomorrow evening, write to me straight away in the country and tell me how many days you will be in England, and what your plans and commitments are.

You know that Whistler is living in my street now at Tower House.

Write to me.

Your devoted

John S. Sargent


Accession Number: SC.SargentArchive.6.2

This letter is a part of The John Singer Sargent Archive.

Return to Letters